La bande-annonce

Quatrième de couverture 2.0

[Press CC for English Subtitles]

Texte de la vidéo

Paris.
Pas si proche, plus si loin.
Vingt ans. Un peu plus, un peu moins.

Matthieu, Céline, Salem, Lisa, Ronnie.
Destinées entremêlées pour  jeunesse française à la géographie contrariée, marquée par le 12 juillet et le 21 Avril.
Dans les oreilles, Bach,  NTM ou Kurt Cobain. Et même les trois,  pourquoi pas .
Leur rencontres ne tient qu’à un fil,  qu’à une question de timing, aussi improbable que ce 1er novembre 2004 et son fracas
« Nine eleven à la française sur les Quai du Gare du Nord » disent les infos
Au milieu de l’asphyxie, des tensions et  des accusations,  dans sa gorge, sentir monter un cri.  Une pulsion de vie.
Et si tout n’était pas déjà écrit?
Et si  la conseillère d’orientation n’avait rien compris?
Et puis tant pis. Et puis tant mieux puisque s’ouvre  le champ des possibles devant eux, que s’annonce  le début d’une course folle, fugue plurielle où tour à tour Matthieu, Céline, Salem, Lisa, Ronnie se succèdent,  se poursuivent, s’esquivent.
Improvisation, contre-point et variations autour des mêmes thèmes.
Echappées belles grisantes comme la vie devant soi. Comme le vide devant soi. Funambules sans filet, au sens propre ou au figuré. Une ligne de fuite  pour se réinventer, pour rêver tout ce qu’il reste à vivre.
Pour tout ce qu’il leur reste à vivre.

 

Suivez Walid Hajar

fugue)s( sur Tumblr

  • Cher toi

    i-bl:

    Cher toi,
    Il paraît qu’on fait comme les parents
    que tôt ou tard
    on finit par leur ressembler.
    Parfois je joue a être une autre.
    Parfois je ne sais plus si je joue ou pas.
    Parfois j’ai oublié
    Je ne me souviens
    que des jours où on me demandait d’être quelqu’un d’autre
    pour qu’il n’existe pas trop
    Au cas où lui viendrait l’envie
    d’être quelqu’un d’autre
    lui aussi
    au cas où dans sa bouche
    lui échappe
    mon ombre
    plus que la sienne

    06/11/14

%d blogueurs aiment cette page :